Etat et communes de Genève – Donnez une 2e vie à une pourriture – affiches

Ces restes de cadavres animaux, qualifiés de “repoussants” et de “pourriture”, après avoir été tués et consommés, doivent encore “rendre service”, comme si les animaux, vivants comme morts, ne demandaient qu’à servir d’autres intérêts que les leurs. (Publicité suisse)

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This